Lumbago aigu

Un lumbago désigne une lombalgie aigüe (très douloureuse), donc un lumbago est toujours aigu ! C’est pourquoi on ajoute le terme aigu derrière le mot lumbago. On fera donc pareil de temps en temps sur ce site mais c’est un abus de langage. Il faut signaler que la plupart des gens connaissent mal le vocabulaire associé au mal de dos et même ne connaissent que peu l’anatomie de base de la colonne vertébrale.

L’origine du lumbago est souvent un faux mouvement, on dit se faire un tour de rein, ou la tenue d’une mauvaise position prolongée. Le résultat en est une très vive douleur dans le bas du dos : une vrai barre dans le dos qui empêche certains mouvements, et en particulier la flexion. Le lumbago aigu peut être plus ou moins invalidant, vous clouant sur le lit ou vous laissant un peu plus de mobilité.

Cette barre dans le dos, c’est la contraction des puissants muscles que l’on a dans le bas du dos, mais l’origine peut être diverses : musculaires, ligamentaires, articulaires, osseuses, discales. Toutefois le résultat est clairement présent avec une grosse douleur qui entrainent la prise d’antidouleurs et du repos. Il faut comprendre que ces contractons sont bien souvent un moyen de protection du corps pour ne pas endommager les structures environnantes, la douleur étant alors un signal du corps pour indiquer qu’il y a un souci. C’est un point important à comprendre car quand on souffre on veut une réponse à la douleur mais pour trouver un traitement parfaitement adapté, il faut connaitre l’origine de la douleur. Car entre une hernie discale et une contraction musculaire de fatigue, il y a une grosse différence dans la gravité et dans les traitements à envisager.

Lumbago aigu

La durée du lumbago va de quelques jours/semaines (on parle alors de lombalgie aigüe) à quelques années, voir toute la vie (on parle alors de lombalgie chronique). Il est souvent difficile de connaitre la cause exacte du lumbago car on ne voit bien souvent rien sur les radios (qui ne montre que les os) et les médecins ne demandent presque jamais de scanner ou d’IRM pour de tels problèmes sauf lorsqu’ils sont récidivants.

Le lumbago aigu s’accompagne quelquefois d’une sciatique (double bonus !). Dans le cas du lumbago « simple », il n’y a pas d’irradiation de la douleur dans les jambes mais le patient est bel et bien bloqué (restriction de mobilité du bas du dos). Le lumbago est une vrai plaie qui provoquent de nombreux arrêts de travail chaque année.

Les facteurs à risque sont le port de charge bien entendu qui peut créer des lésions des disques, des ligaments ou des os, mais aussi le stress avec toutes les tensions résiduelles qu’il implique. A noter aussi que le surpoids n’est pas favorable à un dos sain et est un facteur aggravant car cela revient à porter une charge en permanence. Comme le surpoids et l’obésité sont monnaie courant, il n’est pas étonnant que le mal de dos progresse et mes passages dans les salles d’attente des médecins spécialistes montrent bien que nombre de patients sont en surpoids important. S’il n’y avait qu’un seul conseil de prévention contre le lumbago et le mal de dos à retenir ce serait sans doute de conserver un poids de forme.

Notre mode de vie moderne n’est surement pas pour rien dans ces « épidémies » de lumbago car il est très stressant psychologiquement et physiquement. La position assise prolongée (destructrice pour le dos) et le manque d’activité physique sont en grande partie responsable de ce désastre sanitaire. Oui, on peut parler de désastre sanitaire quand on sait que 80% des personnes en France seront touchés par un mal de dos significatif au moins une fois dans leur vie. Il faut comprendre qu’il est préférable d’adopter une hygiène de vie adapté en prévention (pour ne pas souffrir) et en rééducation (pour guérir). Malheureusement quand on n’a jamais souffert du dos, on ne fait pas de prévention et on a d’ailleurs du mal à comprendre à quel point des douleurs lombaires peuvent être invalidantes. On n’écoute les bons conseils qu’une fois blessé !

Note aux anglophones :

Je ne peux que vous recommandez fortement si vous lisez l’anglais de commander ce livre gratuit pour guérir son dos en 7 jours (à part les frais de port). C’est un recueil de bonnes informations et de liens vers des produits qui marchent. Après avoir lu le livre, je ne suis pas guéri mais j’ai mis en place un traitement à base d’exercices et de compléments alimentaires qui a bien amélioré la situation. Ce qui est bien avec les américains, c’est que ce sont des grands pragmatiques !

{ 22 commentaires… les lire ci-dessous ouen ajouter un }

martial novembre 3, 2012 à 23 h 46 min

je me fais souvent des lombagos,en l’espace de 15 jours j’en ai fais deux
la douleur est atroce
dans une année j’en fais plusieurs,que faire pour éviter cela et quel sont les consequences
est ce que je risque la paralysie a force d’en avoir?

Répondre

Jay Malaudos novembre 16, 2012 à 11 h 35 min

@Martial :

Je me suis fais un petit lumbago il n’y a pas longtemps et j’ai réussi à me soigner en une semaine, mais il faut noter que je n’ai pas un travail de force : auto-massage, chaleur, pommade efficace, anti-inflammatoire naturel et de la marche à pied. Cela peut paraitre bizarre mais la marche à pied m’a aidé. C’était un petit lumbago, je n’étais pas plié en deux.

Un lumbago ça fait très mal. Si tu es fragile, portes de temps en temps une ceinture lombaire pour les activités à risque pour ton dos. Non tu ne risques pas la paralysie à priori à moins qu’il y ait une hernie discale qui dégénère. Pour le savoir il faut passer une radio pour voir si tes disques sont en bon état ou écrasés et un IRM/Scanner pour détecter une hernie.

La chaleur fait beaucoup de bien dans mon cas. Je pose une bouillotte en bas de mon dos et cela détend les muscles.

Répondre

Val mai 6, 2013 à 6 h 52 min

Le lumbago, je connais bien et j’en fais à répétition. Je suis une lombalgique chronique et mon mari qui a un métier manuel en a une un dernièrement qui dure depuis 3 mois. Je me demande combien de temps peut durer un lumbago ?

Pour ma part étant à la maison sans enfant à charge car ils sont grands, j’ai la chance contrairement à mon mari de pouvoir éviter les gros efforts. Pour le ménage en phase de crise, je fais appel à quelqu’un car passer l’aspirateur et s’occuper du repassage lorsque l’on a un bon lumbago, c’est l’enfer.

Répondre

Jay Malaudos mai 7, 2013 à 6 h 40 min

@Val :

Les métiers manuels avec les mauvaises positions et le port de charges lourdes ne ménage pas le dos. Un lumbago peut durer une semaine ou des mois, mais ce qu’il faut noter c’est que le lumbago est un signal indiquant que la structure souffre. Donc il faut chercher la cause et pas seulement voir la conséquence. Dans mon cas le lumbago a été créé par une hernie discale L4-L5 qui touche le nerf donc l’idée c’est de traiter la hernie (repos en position allongé, exercices spécifiques pour le dos, pas de charges lourdes).

La position assiste et certains travaux ménagers dans des positions peu anatomiques ne sont pas bons pour le dos. Il faut apprendre les bonnes positions pour éviter d’aggraver un lumbago ou un mal de dos.

Répondre

kimi mai 30, 2013 à 8 h 56 min

moi je viens de me faire un lumbago(lombalgie aigu) ca fait très mal j’ai tout de suite sentit comme une décharge électrique sur le coup et une douleurs intense dans le bas du dos.ca m’ai arrivé mardi matin j’ai quand meme travaillé toute la journée et celle d’hier aussi mais je me suis décidé à aller voir le médecin il m’a prescrit des anti inflammatoire.je travail dans le batiment et je soulève des échafaudages de plusieurs centaines de kilos dans la journée.a noté aussi que j’avais fait un déménagement le week- end dernier ca n’aide pas non +.là je vais allé a la piscine pour détendre tout ca .j’ai 4 jours de repos j’espère que cela suffira.bon courage à tous ceux qui souffre du dos

Répondre

Jay Malaudos mai 30, 2013 à 17 h 41 min

@Kimi,

Ça fait très mal en effet je te comprends tu peux me croire … Un lumbago comme je l’ai expliqué peut avoir des causes bien différentes. Si ça ne descend pas dans la jambe, c’est bon signe car tu n’as pas de sciatique. 4 jours de repos c’est peu mais si tu n’as pas de hernie discale, ça peut passer en une semaine sinon ça risque de durer un peu ou très longtemps.

Le bâtiment est un métier ou l’on abime son dos bien entendu. Il pourrait être intéressant que tu te fasses prescrire une ceinture lombaire que tu porterais pendant ton travail, au début tout du moins.

La piscine pour le lumbago c’est une bonne solution mais il faut nager juste le dos crawlé ou faire quelques mouvements pour ne pas amplifier la douleur. Pour le reste il faut que la crise passe en espérant que l’anti-inflammatoire (dont le Voltarène est le plus connue sans doute) fasse effet.

J’ajouterais qu’il ne serait pas idiot, même si certains médecins ne sont pas toujours chauds, de demander une radio voir un IRM/Scanner pour mieux comprendre l’anatomie de ton dos (mauvaise courbure, hernie, pincement discal, …).

Bon courage à toi et aux malheureux qui souffrent du dos.

Répondre

kimi mai 30, 2013 à 17 h 48 min

merci pour tes conseils je vais essayer de les suivre à la lettre, je te tiendra au courant de mon évolution;cdlt

Répondre

kimi mai 30, 2013 à 21 h 09 min

j’avais oublié de dire que j’ai couru un marathon début mai,c’était beaucoup de préparation et d’éffort;j’ai fini mais je pense que cette fatigue c’est additionné car j’ai repris le travail le lendemain sans repos et le week-end dernier j’ai fait mon déménagement peu etre que tout ceci est entrainé celà car je ne prends peu de repos,bonne fin de soirée,cdlt

Répondre

Jay Malaudos mai 31, 2013 à 7 h 21 min

@kimi :

Ah le marathon une belle course de fous, j’en ai couru un sur un mauvais pari quand j’étais très jeune (18 ans). Je l’ai fini en 4h11 sans préparation mais j’étais cuit physiquement et j’ai mis une semaine pour m’en remettre. Je pense avec le recul qu’on ne devrait pas courir le marathon à moins d’être un pro car c’est une course épuisante pour l’organisme et pourquoi vouloir absolument tester ses limites … Boulot difficile, déménagement, marathon, ton lumbago n’est pas venu tout à faire par hasard. Je crois que tu as effectivement de repos. La vie moderne favorise le lumbago (position assise, stress, travail peu adapté, sport le dimanche,…). Tu as l’air costaud cependant et j’espère que tu te remettras vite de ton mal de dos, mais attention à ne pas trop le surmener. Et n’oublies pas pour ton lumbago, essaie d’avoir un diagnostique précis de la cause.

Répondre

kimi mai 31, 2013 à 18 h 46 min

bonsoir,je reviens du médecin ce soir je suis prolongé d’une semaine il m’a dit de ne faire aucune activité sportive,je peu tout juste marcher et si je ressends une douleur de m’areter;il m’a donné aussi un nouveau traitement de médicaments + puissants avec anti-inflammatoire et décontractant,j’ai ausi une ceinture lombaire à présent et il m’a aussi prescrit une radio à faire si le traitement n’est pas éfficace mais j’espère ne pas en avoir besoins;merci pour tout ses conseils avisés;cdlt kimi

Répondre

Jay Malaudos juin 3, 2013 à 8 h 34 min

@kimi :

Bien sur, il ne faut faire aucune activité sportive, tu peux marcher un peu mais pas plus en période de crise. Je ne suis pas étonné de te voir prolongé surtout sur un lumbago très sévère. Par contre, tu devrais passer la radio pour en savoir un peu plus, un lumbago peut avoir des causes très varié. De plus si après si tu souhaites voir un ostéopathe sérieux, il te demandera une radio avant tout manipulation ce qui est logique ! Mieux tu peux passer un IRM/Scanner si ça dure de manière à détecter des hernies discales qu’on ne voit pas à la radio. Bref ne traites pas ton lumbago à la légère et bon courage. Et fais bien attention à ton estomac avec les médicaments.

Répondre

millou28 janvier 27, 2014 à 11 h 28 min

Bonjour !
Eh bien, ça fait du bien de voir qu’il y a des personnes qui parlent de l « enfer » du lumbago. Dans mon entourage personne n’en a souffert et je crois qu’on a tendance à penser que j’en rajoute !! Même moi je ne connaissais pas ce mal et je pense que je me suis esquinté le dos lentement mais sûrement à remonter du bois pour ma cheminée, les 15 marches du sous sol ! là, ça y est, plus de doute ! le matin, je dois faire un cinéma pas possible pour arriver à me lever : tourner vers le bord du lit, descendre les jambes, se lever pliée en deux et pour arriver à se mettre droite !! galère !! …. heureusement que je suis à la retraite, mais néanmoins, ça me déprime totalement de ne pas pouvoir assumer certaines tâches ménagères , laver les carreaux par exemple ! ça me fiche le moral en l’air , ce qui fait qu’en plus des anti inflammatoires, j’ai tendance à me jeter un peu sur les anxiolytiques ..Et le pire dans tout ce que je lis, c’est que ça peut durer minimum quelques semaines (!) voire quelques mois !!!
Je me dis que je ne pourrai jamais supporter ce truc là !!
(Et au fait ? est-ce que le matelas ne jouerait pas un rôle la-dedans ?)
bon, ça m’a fait du bien au moins d’en parler à des gens qui ne me traiteront pas de « chochotte » !!
Merci

Répondre

Jay Malaudos janvier 28, 2014 à 18 h 33 min

@millou28 :

Oui le lumbago and co, c’est l’enfer que les autres ont bien du mal à comprendre quand ils n’ont pas été touché. La douleur est intense et invalidante en effet, je sais de quoi je parle tout comme toi …

L’avantage c’est qu’à la retraite tu as le temps de t’organiser pour traiter ton mal de dos, prends un bon lit car c’est important. Il faut apprendre les bons gestes pour ne pas aggraver la situation. La aussi le physique joue sur le moral et le chemin anti-inflammatoires, anti-douleurs puis anxiolytiques est un classique. Pour supporter la situation et ce temporairement ce n’est pas forcement mauvais de prendre n anxiolytique.

Si je peux te donner un premier conseil si ce n’est pas le cas : le mal de dos est largement aggravé par le surpoids donc la première chose à faire c’est de maigrir ! C’est ce que j’ai fais pour commencer en perdant 7 kilos.

Tiens moi au courant

Répondre

mestriner février 21, 2014 à 18 h 08 min

c’est vrai que ça fait un mal de chien !
Voici ma petite expérience : j’ai fait au printemps l’an dernier 3 crises de lumbago coup sur coup. s’il n’y a pas de lésion particulière après investigation, il convient rapidement d’agir sur son alimentation. En effet je reste convaincue qu’une inflammation des intestins peut favoriser un lumbago. Donc diète…..alimentation légère pendant quelques jours.
Avoir une ceinture sous la main me semble aussi efficace pour pouvoir se mouvoir sans tirer sur le dos dès qu’on sent une petite gêne et de surcroit si on est bloqué….
Ensuite j’ai expérimenté que selon l’ostéo le résultat n’est pas le même. il m’en a fallu 3 (dont un qui a mon sens a aggravé la situation et a fait que j’ai eu ces récidives…) pour trouver la bonne…et vraiment elle est bonne. Depuis l’an dernier je n’ai plus eu de problèmes. Je l’ai revu environ tous les 2 mois pour continuer
le travail commencé car y avait du boulot ! j’avais en effet entre autre un reliquat de problème sur ma jambe gauche que je m’étais fracturée en 2001 et qui m’a longtemps fait boiter. Elle l’a vu tout de suite en posant les mains sur ma tête !!!
Étant adepte de la médecine naturelle je ne prends aucun médicament chimique hormis un antalgique de temps en temps et surtout aucun antinflammatoire sachant à quel point cela détériore et encrasse l’organisme et du coup l’intestin et donc enflamme un peu plus la région lombaire.
Un soin que j’ai utilisé et qui m’a soulagée c’est le dien cham qui est un recueil de points d’acupuncture du visage. Je me suis décoincée un jour étant seule et me retrouvant complètement bloquée à ne plus pouvoir bouger un doigt de pied. Heureusement pour moi j’étais devant ma table de salon où j’avais le livre dessus. Millimètre par millimètre j’ai pu m’approcher du livre et trouvé les points à faire dans mon cas sur mon visage. En 3 mn j’ai pu m’asseoir. J’ai refait la série et j’ai pu m’allonger et bien contente car j’ai passé un sale quart d’heure. !!! L’intérêt de ce livre c’est qu’on peut l’emmener partout en voyage et qu’il m’a déjà rendu de bons services.
bien sur depuis je suis attentive à ma position journalière, je plie mes genoux pour me baisser etc…
je pense aussi que la literie est importante. Et ne pas oublier également qu’une douleur à un endroit du corps peut être une réponse antalgique, et oui, à une origine du mal à distance : exemple les cervicales dans notre cas.
voilà ! à bientôt
chris

Répondre

Jay Malaudos février 22, 2014 à 18 h 29 min

@mestriner :

Pas de lésion particulière c’est une bonne nouvelle car si hernie il y a par exemple, les solutions sont plus difficiles. En effet tes trois lumbago successifs peuvent provenir d’une douleur projetée et repenser son alimentation est une piste intéressante. Dans ce cas, il faudrait voir si tu n’as pas d’allergies alimentaires et donc consulter un allergologue.

Si tu parles de ceinture lombaire, c’est intéressant mais attention la porter en permanence va entrainer une petite fonte musculaire de certains muscles de soutien important pour le dos. A réserver en phase de crise donc.

Petite idée, si tu as boité pendant longtemps, il est presque évident qu’il y a surement des déséquilibres musculaires qui se sont installés ou/et des contractures (voir un kiné spécialisé posture).

Les anti-inflammatoires médicaments pris sur une longue durée entraine plus de problèmes que de solutions et il est possible de les remplacer par des anti-inflammatoires naturels, tu as bien fait.

Si l’acuponcture marche, on peut penser que ton problème est plus liés à des contractures/déséquilibres musculaires comme je te le disais plus haut. Et tu as raison un problème à un endroit du corps peut provoquer une douleur à un autre endroit à cause d’un phénomène de compensation musculaire.

Merci pour ce témoignage très complet

Répondre

mestriner février 23, 2014 à 16 h 31 min

a priori le port d’une ceinture lombaire ne pose pas le problème de fonte musculaire comme dans le cas du port de la minerve pour les cervicales. mais il est clair que c’est à ne porter que lors des moments de sensibilité particulière.
j’ai boité longtemps surtout parce que ma rééducation du départ a été ratée par le kiné !!!

l’acupuncture marche sur la plupart des problématiques qu’elles soient musculaires ou organiques.

J’ai oublié dans mon inventaire à la Prévert !!! le problème de l’occlusion dentaire mais là c’est une autre paire de manche pour savoir à qui se confier vu les problèmes de dentisterie qui est une vraie pompe à fric aujourd’hui !!! donc difficile de savoir si le diagnostic est le bon….

Répondre

Jay Malaudos février 24, 2014 à 6 h 47 min

@mestriner :

Certes la ceinture lombaire est souvent prescrite en cas de lumbago qui dure mais elle entraine quand même une certaine fonte musculaire, à réserver donc aux cas graves et à ne pas porter en permanence; donc je suis d’accord.

Pour le kiné, c’est vraiment la roulette russe, le meilleur côtoie le pire. Personnellement je connais très bien les exercices d’étirement et de renforcement musculaire pour le dos donc point besoin de kiné pour cela de mon point de vue pour quelqu’un qui a une bonne maitrise de son corps et des connaissances sauf pour les massages et les mobilisations.

Le lumbago étant plus la conséquence que la cause, l’acuponcture peut soulager ou guérir certains pathologies mais pas toute d’où l’importance d’un bon diagnostic. La plus grande avancée de la médecine pour moi ce sont les appareils d’imagerie médicale qui permettent enfin de savoir ce qui se passe dans notre corps car deux mal de dos ne sont pas équivalents ! Entre la simple contracture et une sévère hernie discale, il y a énorme différence.

Les dents et les métaux lourds, un vaste débat ou un scandale sanitaire de plus …

Répondre

Re29 mai 18, 2014 à 14 h 47 min

JE SOUFFRE DE MON 4ème. Lumbago 2014. Et c est le pire !!! J ai une collection importante depuis 25 ans environ. J ai un terrain malheureusement favorable : doule hernie discale avec sciatique opérée en 1997. Ces lumbagos chroniques sont variables en intensité et en durée. Je suis obligée de passer par la case anti-inflammatoire. J ai eu un corset pendant 4 mois et fait 2 fois des curés en centre de rééducation: difficile mais efficace. Je vois un kine régulièrement et je suis obligée de faire avec cette pathologie chronique. Cet énième épisode passera… J espère et je veux rester optimiste mais c est usant à la longue. Bref il faut écouter son corps mais on oublie parfois quand tout va bien qu on est fragile !!! Un conseil : le port de la ceinture quand c est nécessaire mais pas plus. Quant au conseil sur le poids, j en suis convaincue !!! Mais la nourriture est sans doute un refuge et les kilos sont insidieux . C est mon challenge pour 2014 !!! Promis. Bon courage a tous.

Répondre

Jay Malaudos mai 19, 2014 à 21 h 30 min

Re29 :

Notre corps est un merveilleux outil à la fois fort et fragile mais quand on est touché par un souci de santé, les choses se compliquent car la guérison est plus difficile que la prévention malheureusement. Je comprends ce que tu vis et comme tu le précises à la fin de ton commentaire sans donner les détails on comprends que tu es en surpoids (important ?). Et comme que je l’ai déjà écris ici, on ne peut pas se sortir de douleur de dos à long terme avec du surpoids c’est impossible car 1kg de poids en trop c’est quelquefois jusqu’à 10kg de pression en plus sur un disque dans certaines positions. De plus certains types d’alimentation favorisent l’inflammation par le terrain acide qui se développe dans le corps, c’est pourquoi manger plus de fruits et légumes et moins de viandes présentent de gros avantages.

Répondre

Fredbuch juillet 9, 2014 à 16 h 27 min

Bonjour
Que pensez vous de la méthode : Stop mal au dos de Daniella Vannuchi à telecharger en pdf (si quelqu un connaît )
Merci

Répondre

Fredbuch juillet 11, 2014 à 13 h 07 min

En vacances Jay Malaudos ? ou en pleine recherche ?

Répondre

Jay Malaudos juillet 14, 2014 à 13 h 27 min

@Fredbuch :

L’auteur est aussi à la base d’une méthode payante que j’ai déjà acheté. Elle n’est pas si mal et principalement basée sur des exercices d’étirement et de renforcement ciblé. Ce qui est gênant tout de même c’est qu’une méthode pour guérir le mal de dos n’a pas de sens en soi car le mal de dos a des causes très diverse. Entre une hernie discale, un problème de nerf via le muscle pyramidal et un problème intestinal ou est le lien sinon le mal de dos ?! Donc le mieux est d’identifier la cause de son mal de dos d’abord et de choisir une méthode de soin adaptée.

Sinon oui toujours en pleine recherche de tout ce qui concerne le mal de dos, les thérapies et exercices et la nutrition.

Répondre

Laisser un commentaire