Lumbago aigu

Un lumbago désigne une lombalgie aigüe (très douloureuse), donc un lumbago est toujours aigu ! C’est pourquoi on ajoute le terme aigu derrière le mot lumbago. On fera donc pareil de temps en temps sur ce site mais c’est un abus de langage. Il faut signaler que la plupart des gens connaissent mal le vocabulaire associé au mal de dos et même ne connaissent que peu l’anatomie de base de la colonne vertébrale.

L’origine du lumbago est souvent un faux mouvement, on dit se faire un tour de rein, ou la tenue d’une mauvaise position prolongée. Le résultat en est une très vive douleur dans le bas du dos : une vrai barre dans le dos qui empêche certains mouvements, et en particulier la flexion. Le lumbago aigu peut être plus ou moins invalidant, vous clouant sur le lit ou vous laissant un peu plus de mobilité.

Cette barre dans le dos, c’est la contraction des puissants muscles que l’on a dans le bas du dos, mais l’origine peut être diverses : musculaires, ligamentaires, articulaires, osseuses, discales. Toutefois le résultat est clairement présent avec une grosse douleur qui entrainent la prise d’antidouleurs et du repos. Il faut comprendre que ces contractons sont bien souvent un moyen de protection du corps pour ne pas endommager les structures environnantes, la douleur étant alors un signal du corps pour indiquer qu’il y a un souci. C’est un point important à comprendre car quand on souffre on veut une réponse à la douleur mais pour trouver un traitement parfaitement adapté, il faut connaitre l’origine de la douleur. Car entre une hernie discale et une contraction musculaire de fatigue, il y a une grosse différence dans la gravité et dans les traitements à envisager.

Lumbago aigu

La durée du lumbago va de quelques jours/semaines (on parle alors de lombalgie aigüe) à quelques années, voir toute la vie (on parle alors de lombalgie chronique). Il est souvent difficile de connaitre la cause exacte du lumbago car on ne voit bien souvent rien sur les radios (qui ne montre que les os) et les médecins ne demandent presque jamais de scanner ou d’IRM pour de tels problèmes sauf lorsqu’ils sont récidivants.

Le lumbago aigu s’accompagne quelquefois d’une sciatique (double bonus !). Dans le cas du lumbago « simple », il n’y a pas d’irradiation de la douleur dans les jambes mais le patient est bel et bien bloqué (restriction de mobilité du bas du dos). Le lumbago est une vrai plaie qui provoquent de nombreux arrêts de travail chaque année.

Les facteurs à risque sont le port de charge bien entendu qui peut créer des lésions des disques, des ligaments ou des os, mais aussi le stress avec toutes les tensions résiduelles qu’il implique. A noter aussi que le surpoids n’est pas favorable à un dos sain et est un facteur aggravant car cela revient à porter une charge en permanence. Comme le surpoids et l’obésité sont monnaie courant, il n’est pas étonnant que le mal de dos progresse et mes passages dans les salles d’attente des médecins spécialistes montrent bien que nombre de patients sont en surpoids important. S’il n’y avait qu’un seul conseil de prévention contre le lumbago et le mal de dos à retenir ce serait sans doute de conserver un poids de forme.

Notre mode de vie moderne n’est surement pas pour rien dans ces « épidémies » de lumbago car il est très stressant psychologiquement et physiquement. La position assise prolongée (destructrice pour le dos) et le manque d’activité physique sont en grande partie responsable de ce désastre sanitaire. Oui, on peut parler de désastre sanitaire quand on sait que 80% des personnes en France seront touchés par un mal de dos significatif au moins une fois dans leur vie. Il faut comprendre qu’il est préférable d’adopter une hygiène de vie adapté en prévention (pour ne pas souffrir) et en rééducation (pour guérir). Malheureusement quand on n’a jamais souffert du dos, on ne fait pas de prévention et on a d’ailleurs du mal à comprendre à quel point des douleurs lombaires peuvent être invalidantes. On n’écoute les bons conseils qu’une fois blessé !

Note aux anglophones :

Je ne peux que vous recommandez fortement si vous lisez l’anglais de commander ce livre gratuit pour guérir son dos en 7 jours (à part les frais de port). C’est un recueil de bonnes informations et de liens vers des produits qui marchent. Après avoir lu le livre, je ne suis pas guéri mais j’ai mis en place un traitement à base d’exercices et de compléments alimentaires qui a bien amélioré la situation. Ce qui est bien avec les américains, c’est que ce sont des grands pragmatiques !