≡ Menu

Le stress, ennemi du dos

Le stress est véritablement l’ennemi numéro 1 du dos. J’ai mis du temps à le comprendre, car je ne faisais pas le lien entre le stress et les problèmes de dos. Mais il faut penser l’humain dans une vision globale. En effet, l’esprit a un impact énorme sur le corps.

Dans le cas du dos, le stress entraine des tensions musculaires qui vont limiter petit à petit notre mobilité et dégrader la structure. D’ailleurs un kinésithérapeute ou un ostéopathe sent facilement sous ses doigts toutes ces tensions musculaires (par exemple au niveau du cou).

Le stress, à l’origine, est un mécanisme de défense de l’organisme pour aider à notre survie. En cas de danger, l’organisme va produire des hormones (principalement de l’adrénaline) pour nous aider à faire face en étant plus « réactif ». Le souci, c’est que ce mécanisme de défense n’est pas fait pour durer dans le temps et rester stresser en permanence n’est pas une situation normal pour l’organisme. Les dégâts du au stress peuvent être considérable : ulcères, problèmes de peau, troubles du sommeil, contractures musculaires, affaiblissement du système immunitaire, …

Stress au travail

Le stress peut être combattu par le sport qui entraine la production d’hormone du bien-être. Mais dans le cas d’une personne atteinte d’un lumbago, à part la marche et la natation, il n’est pas possible de faire du sport, du vrai ! L’alternative au sport que j’ai trouvé consiste à aller au sauna, ce qui produit les mêmes effets, pourvu que l’on ait pas de problèmes cardiaques.

Le difficulté à combattre le stress vient que les facteurs qui le génèrent sont souvent extérieurs, comme le travail ou les relations familiales tendus. Lors d’un entretien avec mon médecin du travail celui-ci me disait par exemple que le divorce est le deuxième facteur de stress le plus fort derrière le décès d’un proche; et quand on connait le nombre de divorce en France. Le travail est aussi une source non négligeable de stress.

Dans le cas du dos, le stress va augmenter la tonicité musculaire et créer des contractures. Certains muscles du dos (les muscles profonds en particulier) vont rester très contractés et forcement mal irrigués (cercle vicieux). Les nutriments arrivant par la circulation sanguine, le muscle et les structures alentours vont se dégrader. D’ailleurs, certains médecins parlent du stress comme étant une des causes principales de la hernie discale. Ce n’est pas le stress lui-même qui dégrade un disque, mais la contraction permanente des muscles profonds qui va augmenter le pression sur le disque qui finit par s’abimer.

Le lumbago peut être l’étape ultime causé par le stress, ne dit-on pas : « J’en ai plein le dos ».

Pour lutter contre le stress, voici quelques pistes :

  1. Pratiquer un sport (ou du sauna).
  2. Entretenir de nombreux liens amicaux ou affectifs.
  3. Prendre des compléments alimentaires bien choisis (oméga 3, anti-oxidants)
  4. Changer de vie (de travail et/ou de conjoint).
  5. Garder un esprit positif.
  6. Et vous, c’est quoi vos trucs pour lutter contre le stress ?

 

{ 2 commentaires… add one }
  • jbapt 3 mai 2013, 22 10 52 05525

    Le stress, ça tue le dos j’en suis certain. En 2010 mon travail m’a amené à faire des déplacements fréquents et à supporter une grosse pression psychologique dans mon travail. J’étais hyper stressé avec quasiment un ulcère à l’estomac et mon dos a fini par lâcher : lumbago carabiné. Le stress du boulot et un sommeil difficile m’ont créé ce lumbago j’en suis sur. Pourtant à la radio à part un pincement discal anodin selon le médecin, rien. J’ai fais 10 séances de kiné, me suis reposé et c’est allé mieux. J’ai fini par démissionner de ce boulot de con de toute façon et ait eu la chance d’en retrouver un plus en adéquation avec ma personnalité et le mal de dos ne m’a jamais plus touché !

  • Jay Malaudos 5 mai 2013, 7 07 14 05145

    @jbapt :

    Moi aussi je suis convaincu que le stress est vraiment un facteur très aggravant pour le dos et qu’il a influé très négativement sur ma hernie discale, voire l’a créé. Quand on est stressé on est tendu, les muscles se contractures et finissent à mon avis par faire pression sur les disques même au repos ce qui entraine leurs dégradations. Il est aussi possible que certains régions deviennent moins vascularisées et que cela joue aussi.

    Difficile de lutter contre le stress quand celui-ci est extérieur (cas d’un divorce conflictuel). Pour le travail tu as bien fais je pense. Il faut sortir la calculette pour déterminer si c’est jouable financièrement de partir vers d’autres entreprises plus humaines. Sinon on rentre dans un cercle vicieux et certains finissent même par se suicider car il ne voit pas de solution. Visiblement tu as très bien fait de quitter ton travail vu que ton mal de dos est parti !

Cancel reply

Leave a Comment