≡ Menu

Les anti-inflammatoires naturels

Les médicaments anti-inflammatoires sont indispensables dans le traitement du lumbago, mais malheureusement ils ont des effets indésirables très désagréables en particulier pour l’estomac. Pourtant, il existe des équivalents que mère nature nous fournit au moins aussi efficaces et sans effet secondaires :

  •  Le curcuma : cette épice énormément utilisée en cuisine indienne (dans le curry) a de nombreuses vertus. Il est produit avec les rhizomes (parties souterraines) de la plante qui sont bouillis, séchés et réduits en une poudre jaune orangée. Les propriétés anti-inflammatoires et protectrices de l’estomac du curcuma en font un médicament de choix en médecine ayurvédique (médecine traditionnelle indienne). Les propriétés du curcuma sont dus à la curcumine (anti-oxydant très puissant également). La bonne dose se situe entre 1 et 2 grammes par jour. Le curcuma est souvent associé au poivre qui permet de favoriser son absorption par l’organisme (Curcuma Piperine). Je vous déconseille de prendre du curcuma en poudre à cause de la difficulté à doser et de son fort effet colorant (jauni très fortement les dents et les assiettes !).
  • L’harpagophytum : la « griffe du diable » est le petit nom pour cette plante du Sud Est de l’Afrique. On utilise la racine de l’harpagophytum pour ses propriétés non seulement anti-inflammatoire mais anti-douleur. Elle n’a pas de contre-indication connu et n’a aucun effet indésirable sur l’estomac. Elle est largement utilisé dans les douleurs articulaires (surtout celles du genou), l’arthrose et même les tendinites. Souffrant d’un syndrome rotulien, je peux dire que l’harpagophytum a fait disparaitre mes douleurs. Une dose courante pour un traitement se situe entre 1 et 1,5 grammes par jour.

Un anti-inflammatoire naturel : l'harpagophytum

  • Les oméga 3 : ces acides gras polyinsaturés ont une action anti-inflammatoire en plus de leurs propriétés reconnues sur le cœur et la détente. On les retrouve dans les poissons gras (sardine, maquereau, thon, saumon), plusieurs types de noix, le colza, les graines de lin, … Mais pour ceux qui ne veulent pas s’ennuyer, il suffit de prendre des cellules qui contiennent en général de l’huile produite à partir de chair de poisson. Mangeant peu de poisson, je prends régulièrement des gellules d’oméga 3 ce qui compense. Les oméga 3 sont à présent très utilisés surtout grâce à l’action du Dr David Servan-Schreiber qui les a popularisé dans ses divers ouvrages (comme « David Servan-Schreiber – Guérir Autrement« ).

Dans le cadre du lumbago, il est intéressant d’associer l’action de ces trois compléments pour obtenir une efficacité maximale qui vaut largement celle des anti-inflammatoires médicamenteux (j’ai testé pour vous).

Pour les dosages, j’ai donné quelques éléments mais il suffit de regarder sur les boites de compléments alimentaires la bonne posologie. Bien entendu un avis médical éclairé s’impose à condition de connaitre un médecin proche des médecines naturelles qui peut donner un conseil impartial.

{ 0 commentaires… add one }

Leave a Comment