≡ Menu

L’examen radiologique

Quand le lumbago dure plus d’une à deux semaines, en général après un traitement basé sur les anti-inflammatoires et les anti-douleurs, le médecin prescrit une radio de la colonne dans son ensemble ou uniquement du bas du dos. C’est une démarche logique et utile pour tenter d’en savoir un peu plus sur les causes de la douleur. Car un lumbago peu aussi venir d’un problème sur une vertèbre ou sur un disque intervertébral.

La radio va donc s’avérer précieuse dans la recherche de la cause du lumbago, mais elle est aussi fort utile à l’ostéopathe qui souhaite vous manipuler (si vous faites ce choix) en toute connaissance de cause. D’ailleurs certains ostéopathes demandent une radio du dos récente pour pouvoir commencer à travailler.

La radio va donner des informations facilement interprétable sur la colonne vertébrale, sa forme et son état, mais permet aussi de voir si les disques intervertébraux sont en bon état ou pas (écrasé ou non !). Rappelons qu’une radio est une photographie en deux dimensions produits par un envoi rayons X. D’ailleurs à ce sujet, il ne faut pas multiplier les radios, car les rayons X ne sont pas bons pour la santé à haute dose.

Salle radiologique

Le radiologue va au vu de la radio établir un petit bilan qui vous est remis avec la radio et qui a pour but d’aider le médecin dans l’interprétation car même si une radio est facile à déchiffrer, ce spécialiste est maitre dans l’interprétation des clichés.

Pour ma part et dans les grandes lignes, une radio de la colonne prise en 2012 suite à des douleurs au dos ont permis de conclure pour le bas du dos :

  • « Pas d’anomalie de la hauteur des corps vertébraux rachidiens » : bref mes vertèbres sont en bon état ! J’avais assez confiance de ce coté la avec une alimentation équilibrée, une heure de marche par jour et pas d’antécédent génétique.
  • « Pincement débutant de l’espace inter-somatique L5-S1 »  : là les choses se gâtent un peu car cela indique que le disque situé entre la vertèbre L5 (5ème lombaire) et la vertèbre S1 (1er sacrée) est un peu écrasé. Malheureusement il faut bien convenir que ce constat se retrouve chez de nombreuses personnes, car la position debout, assise et les efforts imposent à ce disque de grosses contraintes.

La radio permet bien souvent de constater un affaissement de certains disques intervertébraux. Mais pour plus de détails il faut passer des examens plus complexes comme un scanner ou un IRM. Dans mon cas un lumbago très violent survenu trois mois plus tard que la radio a été causé par une hernie discale en L4-L5 alors que cet étage semblait normal à la radio (pas de tassement).

En tout cas, faire un examen radiologique du dos tous les 4/5 ans n’est pas idiot pour voir l’évolution de la colonne dans le temps.

{ 2 commentaires… add one }
  • Jean 12 avril 2013, 15 03 09 04094

    J’ai passé une radio du dos puis un IRM qui a confirmé une hernie discale en L5-S1. Depuis je vis tant bien que mal mais au moins l’IRM a légitimé ma douleur car autour de moi, on me prenait pour un tire au flan. J’en venais même à déprimer. Après quand les gens me critiquent, je leur dis que je vais leur montrer mon IRM et que j’ai une hernie discale qui écrase un nerf et ils se taisent !

    Sinon j’ai toujours des douleurs et les positions assises ou debout prolongées me font toujours mal mais j’ai l’impression que nous sommes beaucoup à souffrir du dos.

    Merci en tout cas pour le partage de ces informations et bonne chance à vous également.

  • Jay Malaudos 13 avril 2013, 7 07 36 04364

    L’IRM (ou le scanner) c’est vraiment l’examen qui voit tout (ou presque) et va permettre d’expliquer ses douleurs alors qu’une radio est un examen général de la structure.

    Quand on souffre du dos, comme tu l’évoques, on a la double punition : la douleur et la non-reconnaissance de cette douleur par son entourage. Celui qui n’a jamais eu mal au dos ne comprend pas l’intensité d’un lumbago et va penser que les malades du dos sont des feignants. Ce qui est horrible car quand on souffre on ne demande pas la pitié mais au moins de nous respecter. Alors souhaitons que tout le monde ait mal au dos une fois dans sa vie, juste pour comprendre ….

Leave a Comment